La FIBROMYALGIE? Symptômes, Causes, Traitements et Alimentation recommandée.

Il y a trop de souffrances et de maladies mal diagnostiquées. Ceux qui souffrent à en hurler, de douleurs aigues aux niveaux de toutes les articulations, aux dorsales, aux épaules, au cou, etc, sont parfois diagnostiqués FIBROMYALGIQUES. Par contre d’autres attendent encore un diagnostic précis et des traitements sérieux. J’ai mal pour eux.

Je constate malgré tout qu’il y a de nombreux points communs avec la COLOPATHIE. C’est donc aussi pour ces raisons là que je suis si sensible à leurs souffrances. Les métaux sont aussi incriminés! Ce n’est certainement pas un hasard!

 

 

J’ai aussi le sentiment que leurs médecins surbookés, ne font pas faire suffisamment d’examens médicaux. En cause aussi peut-être les économies imposées par la CPAM ? Ca c’est grave ! Car généralement avec les années, la maladie mal diagnostiquée et mal traitée, progresse. Le traitement n’en sera que plus lourd et de plus en plus couteux à la CPAM !

Si votre médecin est surbooké, apportez-lui des éléments concrets, ça lui fera gagner du temps !

Avant de prendre RDV avec lui, vous devrez essayer de trouver les causes, l’alimentation la mieux adaptée,(attention à tous les produits laitiers, certains médecins les déconseillent aux Fibro et ils ont de bons résultats) les traitements, (tiens je vois que les cures thermales ne sont pas mentionnées dans les articles ci-après, et pourtant elles sont très efficaces, notamment à CHATEL-GUYON, la station thermale des maladies intestinales qui traite aussi avec brio la Fibromyalgie ayant un lien très étroit avec le syndrome de l’intestin irritable, le SII). Il vous faudra des arguments convaincants et surtout une bonne connaissance de vous-même.

Vous devrez ne pas perdre espoir quand un article dit que les causes demeurent inconnues alors que d’autres articles disent l’inverse. Soyez donc vigilants et attentifs.

Quoi qu’il en soit, vous trouverez certainement des réponses dans les articles ci-après.

Bonne lecture et surtout bonnes recherches personnelles. (Un patient expert a plus de chance d’être soigné correctement, qu’un patient qui ne pratique aucune recherche concernant ses symptômes, ses réactions et les causes probables)

Cordialement

Cymone

L’article de SANTE NUTRITION du 19 novembre 2014, disait:

« LA FIBROMYALGIE, c’est l’aluminium, point final La fibromyalgie est en relation directe avec la myofascite à macrophage déclenchée par les adjuvants à l’aluminium des vaccins. En clair, c’est une maladie de l’aluminium……mais il ne faut pas le dire ! »

 

10 causes de la fibromyalgie que votre médecin ne connaît pas (des traitements essentiels)

… La fibromyalgie se caractérise classiquement par une douleur chronique, en particulier des douleurs musculaires, de la fatigue, des troubles du sommeil, le cerveau embrouillé ou des troubles cognitifs, la dépression et des points sensibles dans tout le corps.

La médecine conventionnelle n’a pas encore découvert la cause de la fibromyalgie et n’offre qu’une gestion des symptômes par des médicaments contre la douleur et les antidépresseurs.

La médecine fonctionnelle, en revanche, cherche à trouver la cause profonde de la fibromyalgie et d’autres maladies chroniques, en traitant le problème à la racine pour rétablir la santé du patient. En tant que médecin de médecine fonctionnelle, j’ai aidé de nombreux patients à se remettre de la fibromyalgie. Voici les dix principales causes profondes de la fibromyalgie que je vois dans ma clinique.

1. L’intolérance au gluten

Le gluten a été associé à plus de 55 maladies et est souvent appelé le « grand ennemi masqué ». La raison en est que la majorité des symptômes d’intolérance au gluten ne sont pas de nature digestive, mais sont plutôt neurologiques, tels que la douleur, les troubles cognitifs, les troubles du sommeil, les problèmes de comportement, la fatigue et la dépression.

2. La prolifération de Candida

Le Candida est un champignon, ou une levure, et une très petite quantité de celui-ci vit dans vos intestins. Lorsqu’il se développe trop, le Candida décompose la paroi des intestins et pénètre dans la circulation sanguine, libérant des sous-produits toxiques dans votre corps et provoquant une foule de symptômes désagréables tels que le cerveau embrouillé, la fatigue, les problèmes digestifs et les douleurs. Pratiquement chacun de mes patients atteints de fibromyalgie a eu une prolifération de Candida.

3. La thyroïde

Il est essentiel que votre médecin vérifie les six marqueurs sanguins pour mesurer avec précision la fonction de la glande thyroïde. Il est également impératif que votre médecin utilise les niveaux optimaux plutôt que la gamme standard de référence lors de l’évaluation et le diagnostique des troubles de la thyroïde. Aider mon patient à obtenir les niveaux de la thyroïde dans une gamme optimale, atténue généralement leur fatigue, le brouillard du cerveau, les troubles du sommeil et la dépression.

4. Les carences en vitamines

Les carences en magnésium, vitamine D et B12 sont les carences les plus courantes que je vois chez ceux qui ont été diagnostiqués avec la fibromyalgie. J’ai vu plusieurs patients supprimer complètement leurs symptômes de fibromyalgie avec du magnésium uniquement. Le meilleur moyen de mesurer le magnésium est par le niveau de magnésium des globules rouges, qui peut être pratiqué par n’importe quel laboratoire classique.

5. La prolifération bactérienne dans l’intestin grêle et la perméabilité intestinale

Il y a plus de bactéries en nous et sur nous que nous n’avons de cellules. Lorsque ces bactéries quittent l’état d’équilibre du fait de l’utilisation d’antibiotiques ou d’un régime riche en sucre, nous pouvons perdre notre capacité à digérer et à absorber les éléments nutritifs, en particulier la vitamine B12. Le gluten peut provoquer le syndrome de l’intestin irritable et la perméabilité intestinale qui peuvent conduire aux intolérances alimentaires y compris au gluten. C’est un cercle vicieux. Vous devez « réparer l’intestin » en premier lieu chez toute personne atteinte de fibromyalgie.

6. Les mycotoxines

Les mycotoxines sont des substances très toxiques produites par les moisissures. Les tests conventionnels de moisissures environnementales ne mesurent que les spores de moisissures et ne testent pas les mycotoxines. J’utilise un test urinaire pour les mycotoxines dans ma clinique pour déterminer si quelqu’un a été exposé à des moisissures toxiques.

7. La toxicité du mercure

Je recommande à tous mes patients de trouver un dentiste holisitique et de se faire retirer les amalgames au mercure. Le mercure est toxique pour notre corps et peut être une pièce du puzzle pour ceux qui ont la fibromyalgie. Je leur recommande ensuite des tests de métaux lourds en utilisant un test de provocation urinaire pre- et post-DMPS.

8. La fatigue surrénale

La fatigue surrénale est le résultat du stress chronique. La douleur chronique est un stress pour les glandes surrénales, si ce n’est généralement pas le facteur de stress initial. Le facteur de stress initial est généralement quelque chose comme les intolérances alimentaires, le Candida, la toxicité du mercure, les carences en vitamines ou les mycotoxines. Mon objectif est de soutenir les glandes surrénales avec des plantes adaptogènes pendant que nous recherchons la cause du stress pour la corriger.

9. Les mutations du gène MTHFR

C’est un test génétique que vous pouvez obtenir dans n’importe quel laboratoire classique. Plus vous avez de mutations du gène MTHFR, moins vous êtes capable de méthyler et vous débarrasser des toxines, telles que le mercure et le plomb. Plus vous avez de mutations à ce gène, plus vous avez de besoins en méthyl-B6, en méthyl B12 et en acide folique pour maintenir le fonctionnement correct de vos voies de détoxification.

10. La carence en glutathion

Le glutathion est l’élément le plus important du système de détoxification de notre corps. Le glutathion est recyclé dans notre corps – à moins que notre charge toxique soit trop élevée, ou bien que nous manquions de GSTM1 et de GSTP1, les enzymes nécessaires pour recycler et produire le glutathion. Prendre du glutathion ou des précurseurs du glutathion (CNA N-acétyl-cystéine, acide alpha-lipoïque, chardon-Marie) réduit souvent la fatigue de façon spectaculaire.

Comme vous pouvez le voir dans la liste ci-dessus, beaucoup de ces causes sont intimement liées, et il n’y a souvent pas de cause unique de la fibromyalgie. Parce qu’atteindre la racine du problème peut être complexe, je vous recommande de trouver un praticien de santé en médecine fonctionnelle (medecinefonctionnelle.frannuaire-therapeutes.com) dans votre région pour aider à découvrir la cause pour vous. Vous n’avez pas besoin de souffrir inutilement ou de masquer vos symptômes avec des antalgiques et des antidépresseurs. Il y a des médecins comme moi-même qui peuvent vous aider.

Dr. Amy Myers

SANTE NATURE INNOVATION

Aliments pour lutter contre la fibromyalgie

 

Rappelez-vous la dernière fois que vous avez eu la grippe? Vous avez mal dormi et vous vous sentiez épuisé et endolori. Vous ne pouviez rassembler vos pensées et rien que de commencer la journée était pénible. Si vous avez la fibromyalgie, c’est ainsi que vous vous sentez presque tous les jours – et la différence avec la grippe, c’est que les symptômes ne disparaissent pas. Bien qu’il s’agisse d’une affection très tenace, des changements alimentaires peuvent rendre la vie plus facile et même sans douleurs.

La fibromyalgie est actuellement un sujet de santé « à la mode », et pourtant, elle a été reconnue pour la première fois dans les années 1800 et était alors appelée « rhumatismes », dit Elisabeth Deffner de l’Association Nationale pour la Fibromyalgie (NFA).

… La propension des femmes à développer la fibromyalgie peut s’expliquer du fait qu’elles connaissent davantage de fluctuations hormonales – dont les médecins pensent qu’elles jouent un rôle dans cette affection – que les hommes …dit Elisabeth Deffner.

En dépit du fait que cette affection est prévalente, ses causes demeurent inconnues. « Certaines personnes peuvent être génétiquement prédisposées à développer la fibromyalgie, qui peut également être déclenchée par le stress extrême, le traumatisme émotionnel, ou même un autre « état de santé », dit Elisabeth Deffner. Une nouvelle recherche suggère qu’un défaut dans le système nerveux central peut entraîner un processus anormal des sensations et de la douleur.

Mais comme personne n’est absolument certain concernant ses causes, la fibromyalgie est difficile à diagnostiquer. Il n’y a pas de test sanguin ni de radio pour identifier le problème, dit Kent Holtorf, médecin, spécialiste de la fibromyalgie à Torrance, Californie…

Après le diagnostic de fibromyalgie, le traitement est généralement symptomatique, c’est-à-dire qu’on ne le « guérit » pas. C’est pourquoi beaucoup de gens se tournent vers les thérapies complémentaires, y compris l’hydrothérapie, des massages, l’homéopathie, la méditation de pleine conscience, l’acupuncture et l’ostéopathie, qui ont tous prouvé leur capacité à soulager la douleur chez les personnes atteintes de fibromyalgie, selon la NFA. Mais l’alimentation est également cruciale.

« Les changements alimentaires, notamment lorsqu’ils impliquent d’éliminer les aliments qui déclenchent l’inflammation en insistant parallèlement sur certains nutriments, peuvent être très efficaces pour réduire les symptômes de la fibromyalgie, explique Dean Raffelock, DC, (Doctor of Chiropractic) LAc (Lay Advisory Committee), praticien d’acupuncture, chiropracteur, et nutritionniste clinique à Boulder, Colorado.

 « Nous n’avons tout simplement pas identifié quel est ce régime idéal ».

La plupart des experts recommandent d’éliminer les aliments déclencheurs connus pour aggraver les symptômes de la fibromyalgie ». L’aspartame (édulcorant artificiel présent dans les produits sans sucre, ainsi que dans un grand nombre d’autres aliments et médicaments), stimule les récepteurs de la douleur dans le cerveau », explique Kent Holtorf. « Il en va de même pour le glutamate monosodique (MSG). Le sucre et la farine blanche peuvent perturber la glycémie, augmenter la fatigue, et conduire à un gain de poids. La caféine aggrave les troubles du sommeil et stresse les glandes surrénales ».

La meilleure approche pour les patients atteints de fibromyalgie est d’apprendre comment leur corps réagit aux aliments suspects, dit Susan Levin, RD, directeur de l’éducation à la nutrition au Comité de médecins pour une médecine responsable. « Ils devraient éliminer les facteurs déclencheurs potentiels », dit-elle, « puis en réintroduire un à la fois pour savoir s’ils provoquent une réaction ». (Voyez « Eliminer les déclencheurs » ci-dessous).

Même si les déclencheurs varient d’une personne à une autre, certains aliments et nutriments peuvent aider à réduire les symptômes chez presque toutes les personnes souffrant de fibromyalgie. « Ces personnes ont presque toujours une inflammation, il est donc essentiel d’inclure des aliments anti-inflammatoires comme la plupart des fruits et légumes frais, ainsi que des épices telles que le gingembre et le curcuma », dit Ellie Krieger. C’est la même chose pour les aliments riches en protéines, comme les haricots, les poissons et les viandes maigres qui aident à maintenir la glycémie stable, précise Jacob Teitelbaum, MD, spécialiste de la fibromyalgie, et auteur de Battez la dépendance au sucre maintenant! (Beat Sugar Addiction Now!) (Fairwinds Press, 2010). Pour certains, l’ajout d’aliments contenant ces nutriments permettront d’améliorer les symptômes, dans d’autres cas, vous pouvez avoir besoin de prendre des suppléments. Commencez par manger davantage des nutriments suivants, dit Levin, puis ajoutez les suppléments si vos symptômes ne s’améliorent pas au bout d’un mois.

Comment traiter la fibromyalgie de manière naturelle

Santé Nutrition

La fibromyalgie est une maladie souvent confondue avec l’arthrite, qui affecte environ 4% de la population, surtout les femmes âgées de 40 à 50 ans. Elle produit des douleurs articulaires et touche les muscles, sans toutefois les enflammer.

Dans cet article, nous vous invitons à connaître ce qu’est la fibromyalgie, et les différents moyens de la traiter naturellement.

Les caractéristiques de la fibromyalgie

Il s’agit d’une maladie, ou d’une pathologie, qui se répand de plus en plus dans le monde. Son diagnostic est assez compliqué…

Les causes de la fibromyalgie, et les différentes formes que peut prendre cette maladie, sont à ce jour inconnues. Cependant, il existe certains indices sur les mécanismes qui pourraient entraîner cette pathologie :

  • Déséquilibre des neurotransmetteurs du système nerveux
  • Altération des niveaux de certaines substances responsables des processus neurochimiques
  • Dysfonctionnement dans l’arrivée du flux sanguin à certaines structures cérébrales
  • Base ou prédisposition génétique
  • Infections chroniques
  • Processus inflammatoire
  • Maladies musculaires
  • Terrains dépressifs

Les symptômes les plus fréquents de la fibromyalgie sont une forte douleur, généralisée et chronique, qui affecte certaines zones en particulier, comme les extrémités du corps, les alentours de la colonne vertébrale, les cervicales, les bras, les épaules, la région lombaire, les hanches et les cuisses.

La douleur est continue et se ressent davantage le matin au réveil. Elle peut s’améliorer durant la journée, puis de nouveau empirer à la tombée de la nuit et durant la soirée.

La douleur s’aggrave généralement si la personne demeure dans une seule position durant toute la journée (comme par exemple devant l’ordinateur), si elle porte des choses lourdes, s’il y a un changement de climat ou si elle a de fortes émotions.

Un autre symptôme fréquent de la fibromyalgie est la fatigue physique et psychique, qui dure plusieurs jours sans relâche, malgré du repos. Certains patients présentent également les symptômes suivants :

  • Altérations du sommeil
  • Rigidité musculaire
  • Contractures
  • Maux de tête
  • Syndrome du côlon irritable
  • Intolérance à certains médicaments
  • Bouche et yeux secs
  • Extrémités froides
  • Augmentation de la sudation
  • Douleurs dans la mâchoire
  • Palpitations dues à l’anxiété
  • Problèmes de concentration et de mémoire
  • Instabilité
  • Spasmes musculaires
  • Sensibilités au niveau de l’estomac
  • Crampes dans les jambes
  • Sensation de gonflement au niveau des pieds et des mains
  • Douleurs menstruelles intenses
  • Vertiges

Remèdes maison et recommandations contre la fibromyalgie

Les herbes et les plantes aux propriétés relaxantes pour les muscles sont très recommandées pour lutter contre ce trouble qui touche les muscles et les articulations. Les recettes naturelles suivantes peuvent vous aider :

  • Préparez un thé avec deux cuillerées de thym séché et un demi-litre d’eau. Buvez-en une tasse le matin, et une autre au moment où vous le souhaitez, ou lorsque les douleurs comment à apparaître (pendant l’après-midi par exemple).
  • Prenez la même infusion de thym et d’eau, et versez-la dans votre baignoire. Remplissez-la avec de l’eau chaude, et submergez-vous entièrement durant 15 à 20 minutes (ou jusqu’à ce que l’eau se refroidisse).
  • Imbibez un linge de vinaigre de pomme, et réalisez de petits massages sur les zones douloureuses et affectées par la fibromyalgie.
  • Faites bouillir une tasse d’eau avec deux grammes de saule séché, durant 5 minutes. Si vous ne disposez pas de saule, vous pouvez le trouver dans des boutiques naturelles ou diététiques. Buvez-en deux à trois tasses par jour, en commençant au petit-déjeuner. Le saule contient de la salicine, un élément qui se retrouve dans de nombreux analgésiques et qui réduira donc votre douleur.
  • Consommez deux cuillerées de gingembre en poudre ou râpé dans un verre d’eau à température ambiante. Buvez-le tout de suite. Répétez une autre fois dans la journée.
  • Faites bouillir une petite cuillerée de fleurs de millepertuis dans une tasse d’eau, durant 5 minutes. Retirez du feu, laissez le mélange refroidir, puis filtrez. Buvez cette boisson tiède, puis recommencez une fois dans la journée.
  • Faites une décoction de 100 grammes de prêle sèche dans un litre d’eau, durant une demi-heure. Retirez du feu, filtrez et buvez-en deux tasses par jour.
  • Versez dans un litre d’alcool blanc à 45°, 35 grammes de fleurs de calendula (fraîches ou sèches). Laissez reposer durant 15 jours. Pendant ce temps-là, consommez d’autres remèdes contre la fibromyalgie, en laissant votre mélange au calendula dans un récipient en verre, fermé hermétiquement. Puis, passées ces deux semaines, imbibez-en un coton, ou un linge, puis appliquez sur la zone touchée, comme une compresse.

Quelques astuces pour traiter la fibromyalgie

Mangez des aliments riches en magnésium

Vous pouvez opter pour des épinards, des asperges, de la salade, de la levure de bière ou du germe de blé, par exemple.

Consommez plus de sélénium dans votre régime alimentaire

Vous pourrez le trouver dans les oranges, les pommes, les concombres, les courges, l’ail, l’oignon et les choux.

Ingérez plus de calcium

Il n’y a pas que les produits laitiers qui apportent du calcium, les légumes verts en contiennent aussi comme les épinards ou les cardes.

Consommez plus de vitamine C

Si tout le monde pense que les oranges sont la plus grande source de vitamine C, en réalité il existe bien d’autres aliments qui en contiennent beaucoup comme les fraises, les myrtilles et les cerises.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *