Fibromyalgie : une étude recommande le Tai-Chi pour soulager les symptômes

(Relaxnews) – Pratiquer le Tai Chi aurait des effets aussi bénéfiques que les exercices aérobie chez les malades souffrant de fibromyalgie, une pathologie associée à une fatigue chronique, des troubles du sommeil et des douleurs musculaires qui touche surtout les femmes, indique une étude  publiée dans le British Medical Journal (BMJ).

Le Tai Chi aurait des effets bénéfiques chez les malades souffrant de fibromyalgieQuelle activité physique à long-terme est la plus indiquée pour les patients fibromyalgiques qui représentent 2 à 4% d’individus dans le monde ?

Généralement pris en charge dans des centres de la douleur où le diagnostic est posé, ces patients, surtout des femmes, sont invités à bouger régulièrement pour soulager leurs douleurs complexes et diffuses, l’anxiété et améliorer leur bien-être global.

A cet effet, une équipe de chercheurs américains a comparé l’efficacité de séances de Tai-chi-chuan, un art martial chinois faisant appel à des mouvements lents et chorégraphiés, avec des exercices aérobie (vélo, marche rapide etc..) et étudier si la fréquence ou la durée des pratiques pouvaient influencer les bénéfices.

Cette expérience a été proposée à 226 individus, âgés de 52 ans dont 92% de femmes, qui souffraient depuis 9 ans de fibromyalgie et qui n’avaient jamais eu recours à des médecines alternatives au cours de six derniers mois.

L’évolution des symptômes a été évaluée à 12, 24 puis 52 semaines, souligne l’étude qui précise que les participants ont poursuivi par ailleurs leur prise en charge médicale.

L’étude montre de meilleurs résultats chez les patients qui ont pratiqué le Tai-chi-chan que l’entrainement aérobie et ce, à la même intensité soit deux fois par semaine pendant 6 mois.

S’engager dans la pratique sur le long terme semble plus efficace que la répétition des séances hebdomadaires : aucune amélioration significative n’a été trouvée chez les personnes qui s’entraînaient deux fois par semaine au lieu d’une, selon l’étude qui montre cependant des bénéfices plus importants à l’issue de 6 mois comparativement à 3 mois.

L’approche corps-esprit du Tai-Chi-Chuan peut être considérée comme une option thérapeutique non médicamenteuse dans la gestion pluridisciplinaire de la fibromyalgie, concluent les auteurs de l’étude.

Déjà en 2016, une étude américaine avait montré l’efficacité de certaines approches naturelles comme le yoga, le Tai-chi, ou la relaxation pour diminuer la douleur chez les patients atteints de fibromyalgie.

Pour consulter l’étude : bmj.com/content/360/bmj.k851

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *